Archive pour Madagascar

0

Posted in Uncategorized with tags , , , , , , , , , , , , , on mars 30, 2010 by raslmetal
ZERO

Famahana olana: aotra isan-jato ny fanatenana, aotra rahateo ny zava-bita.

Ho an-databatra boribory,
De hanao resaka boribory,
valin-teny boribory?
Satria ny ao an-tsaina boribory,
Ny endrika ihany no boribory!

Ny firenena, vato boribory

Solofo R.

« Le pouvoir est l’incarnation de Satan. »

Posted in Uncategorized with tags , , , , , , , , on mars 5, 2009 by raslmetal

Ceci est déjà prouvé depuis des millénaires, et ne doit plus étonner. « Le pouvoir est l’incarnation de Satan », dit un philosophe. Les gens, quand ils ne sont pas encore au pouvoir, ils sont presque des saints. Mais quand ils y accèdent, cette bonté ne résiste pas longtemps aux tentations du pouvoir.

Petit satan

Petit satan

Les politiciens sont comme les poissons ; quand ils sont frais, c’est attrayant, attirant et alléchant. Mais au bout de quelques jours, ils deviennent pourris, puant et malodorant. (Surtout dans les pays pauvres car il n’y a pas de congélateur pour les congeler dans ces pays. LOL)

Malheureusement, les poissons pourris persistent à vouloir rester. D’autres agrandissent leur rang. Ainsi, l’endroit devient infernal car leurs odeurs, leurs goûts à vomir et leurs pourritures inondent l’atmosphère. Et des milliers en meurent car l’homme a besoin d’air frais pour vivre, d’oxygène plus précisément.

APRES LA PLUIE…..SINISTRES

Posted in Uncategorized with tags , , , , , on janvier 9, 2009 by raslmetal

« Après la pluie vient le beau temps ». C’est une expression bien connue, et on croix que cela est toujours vraie. La vérité est toutefois relative, elle peut changer. Et il s’avère que cette expression a été faussée à Madagascar.

 

Je suis malgache, et j’habite à Madagascar, et ici, après les pluies, on compte bon nombre de sinistrés, dû à l’inondation. Des maisons sont endommagées, des champs ruinés, des personnes meurent à cause de la montée de l’eau, des maladies frappent chaque portes,… Ici, c’est après le crachin qu’il pourrait y avoir du beau temps, mais ce n’est pas encore sûr car l’orage est encore une autre option.

Un autre argument. Maintes fois, les malgaches se sont battus. Ils se sont tués pour le bien de la nation, pour une vie meilleure. Un exemple parmi tant d’autres le cas de la grève nationale de l’année 2002. Des larmes et des sangs coulaient, des vies étaient mises en fin : tout cela en espérant que le soleil va briller, que la vie quotidienne sera meilleure. Mais ce n’est pas le cas pour la plupart. On n’a eu que le contraire de ce qu’on voulait avoir. La situation des Malgache s’empirie de jour en jour : on s’appauvrie, on est en voie de sous développement (si on était en voie de développement auparavant).

Les sangs, les larmes qui étaient versés sont en effet versés pour rien. La vie meilleure ne s’est pas présentée, les séquelles font regretter.

RENDEZ-VOUS A LA MALGACHE

Posted in Uncategorized with tags , , , , on novembre 19, 2008 by raslmetal

Montre

Montre

« Fotoan-gasy ». Tous les malgaches habitant la grande île connaissent cette expression. Je ne sais pas si les autres l’ont déjà entendu. Ce qui est seulement étonnant, c’est que les malgaches semblent beaucoup aimer cette expression qui ne montre une image pas très bonne car elle dit que les malgaches ne sont pas ponctuels, ils sont toujours en retard.

Il est quand même important d’expliquer pourquoi cela. A l’époque ou Madagascar était « occupé » par des Malgaches, à l’époque où les Malgaches vivaient de sa propre Civilisation, c’était durant cette époque que cette expression a été dite pour la première fois.

 

Nos ancêtres, les « Ntaolo », n’avaient pas de montre pour connaître quelle heure il est, ils ne connaissaient pas ce que qu’est qu’un fuseau horaire. Ils définissaient leurs heures en fonction des faits naturels et habituels à savoir le coassement des grenouilles (vers 4heure du matin), le chant du coq (vers 5heure du matin), le « mitatao vovonana » (midi : le soleil est juste au dessus du seuil),…. De ce fait, quand les Malgaches se donnent un rendez-vous, il y a toujours un qui arrive en retard, et c’est presque toujours celui qui vient de l’Ouest. Pourquoi ? Parce que la position du soleil dans le ciel n’est pas le même à l’Est et à l’Ouest, et cela fait que ces faits qu’on vient de citer ne tombent pas simultanément dans les différentes localisations.

Mais cela est devenu une mauvaise habitude pour nous, utilisant déjà des montres. Tous ce qui n’est pas bien de ce que « les vazahas » (étranger), nous les avons copiés. Par contre, des bonnes choses comme la ponctualité, nous les avons ignorés.

« Fotoan-gasy » est devenu une prétexte. Nous avons des montres murales (au moins une par salle et chambre), des montres sur le bras, et aussi sur l’écran de nos téléphones portables. Nous ne devrions plus être en retard, mais c’est la paresse, ou de la négligence envers la personne à qui nous avons donnés un rendez-vous.

Alors, il faut trouver autres expression pour désigner cette paresse et négligence car ce ne sont pas les Malgaches qui ne sont pas ponctuels mais ce sont les soit disant malgache

MALAGASY DREAM

Posted in Uncategorized with tags , , , on novembre 14, 2008 by raslmetal

Madagascar est en perte de ses valeurs culturelles. Même le rêve de son peuple démontre cela. Ce qu’en rêvent les malgaches de nos jours, c’est « american dream ». Un plagiat ou une contrefaçon des rêves des occidentaux. En fait, nous ne rêvons, entre autres, que d’habiter un gratte-ciel, d’avoir une grosse 4X4, toutes options (vitres électriques, airbag, …) ou de posséder les derniers cris de la technologie.

Les rêves malgaches sont fabriqués ailleurs. Aucun de tous ce que je viens de citer ne vienne de la Grande Ile. Ils viennent tous de l’étranger. Des choses qui sont, je ne dirais pas impossible, mais difficile à avoir.

La faute est aux occidentaux, notamment européens et américains. Ils se permettent de dire que pauvre est celui qui reçoit moins d’un dollar par jour. Ils mesurent la pauvreté par l’avoir, non par l’être. Et les pays « en voie de la pauvreté » comme nous n’ont émis aucune objection pour contrer cela, alors que cela s’avère fausse. Hermerson Andrianetrazafy, enseignant chercheurs à l’université d’Ankatso (module Civilisation) et artiste plasticien a donné un exemple. « Supposons que je ne reçois moins d’un dollar par jour, mais j’habite au bord de la mère. Je me refuge à l’ombre d’un cocotier sachant que dans ma case en falafa, ma femme, prête à me combler de plaisir, n’attend que moi. Quand j’ai faim, je vais la pêche, ou je cueille des fruits. Je fais tout ce que j’ai envie de faire. Puissent-ils encore dire que je en suis qu’un pauvre homme alors que je suis heureux comme tout sans leurs télévisions et ordinateurs portables », étale-t-il.

Les occidentaux mettent ces barèmes car ils ont peur que nous puissions les dépasser. Nous ne serions jamais « développés » si nous continuons à croire à cet indice fixé par les occidentaux. Nous ne serions jamais sur le même niveau qu’eux car même si nous atteindrons cet un dollars par jours, ils diront « Désormais, le produit intérieur brute par habitant, PIB, est 100 dollars par jours ». Ils sont malins.

Pourquoi ne pas créer un autre style à part, comme ça, il n’y a pas à comparer le niveau de développement.

MADAGASCAR:MEDIA & POLITIQUE

Posted in Uncategorized with tags , , , , , , , , , , , , on octobre 30, 2008 by raslmetal

 

télévision qui va montrer le même tête dès alluméeLes média malgaches deviennent de plus en plus un outil politique du pro gouvernemental. Le monde de la presse écrite est à exclure de ce fait, ce sont les stations radio et les télévisions qui sont les plus concernées, et surtout ceux qui font une couverture nationale (vous savez qui, qui et qui je veux dire la dessus).

Chaque jour, dans le journal, on voit toujours les mêmes têtes, ou même la même tête. Et on en parle que les bonnes choses qu’il(s) a (ont) fait, jamais leurs bêtises. Même les choses les plus insignifiantes y sont diffusées comme les événements du siècle.

 

Les gens citadins ne sont pas très infectés par leur finalité, parce qu’ils ont d’autres chaînes et stations. Ils peuvent changer de chaîne quand ils n’aiment pas le programme. Mais les gens des régions sont les principales victimes.

Ces media deviennent un opium pour les malgaches. Et les faibles se mettent à croire que sans cet homme hyper-médiatisé, ils ne peuvent rien faire. Et que si on le critique ce dernier, le ciel va nous tomber dessus. Ces hommes du pouvoir se prennent pour le messie, et veulent être appelé « Ave monsieur le président ».

Depuis 2002, surtout, l’audio-visuel malgache a oublié l’éthique et la déontologie de leur fonction. Il n’est pas de notre intention de blâmer les simples journalistes qui y travaillent, mais ce sont les gens de la direction qui sont les plus concernés.

« Pauvres soient les malgaches »

DELESTAGE A ANTSIRABE (Madagascar)

Posted in Uncategorized with tags , , , , , , , , , on octobre 13, 2008 by raslmetal

DELESTAGE A ANTSIRABE (Madagascar)

La ville d’Antsirabe (la deuxième grande ville de Madagascar) souffre depuis quelques temps du délestage. Presque chaque jour, vers 18heure jusqu’à 20heure et demi, des quartiers du centre ville (Miaramasoandro, Antanimenakely, Mahazoarivo…) vivent dans le noir. Ces coupures d’électricité ne sont pas avisées au préalable.

Ces faits se font surface en pleine saison sèche : n’est-ce pas étonnant. Si c’était dans la période cyclonique, ou au moins période de pluie, nous pouvons comprendre. Cela nous emmène à nous poser des questions, qui, jusqu’au moment où nous écrivons cette ligne, n’ont pas de réponse.

La JIRAMA (« JIro sy RAno Malagasy » Electricité et Eau Malgache) traverse-t elle une crise ? Nous pensons que ce n’est pas le cas. Une société monopolisant le marché n’a pas à traverser cela, surtout si les quatre cinquième des malgaches y sont abonnés. Mais en plus, c’est une société d’Etat, pour un service public. Et surtout, le coût s’élève chaque fois que ça leur chante, et on n’a presque plus le moyen de leurs payer car il dépasse la porté de tous.

Est-ce une tactique pour soumettre la clientèle ? Là, c’est peut être le cas. Puisqu’elle n’a pas d’autre alternative que la « JIRAMA ».

Récemment, une centrale hydraulique a été inaugurée à Sahanivotry (vingtaine de kilometre d’Antsirabe). Celle-ci va alimenter Vakinankaratra et Antananarivo. Mais le problème, c’est encore la JIRAMA qui va le prendre en main la distribution si ce sont les chinois qui l’ont créé et qui l’exploitent. Et ça va continuer, « Tohizo ny lalantsika ».

Pourquoi l’Etat Malgache ne veut pas privatiser cette société, alors que les autres ont passés tous par là. La question reste à méditer, mais ce que l’on peut dire ce qu’il y a leurs biens personnels dedans.