Archive pour Réligion

Jésus aurait-il fumé de marihuana

Posted in Uncategorized with tags , , , , , , , , , , , , on février 19, 2010 by raslmetal

 

Hier, un couple ayant une relation parentale avec ma femme était venu chez nous. Il a feuilleté notre album photo. Et le a vu dedans ma photo quand j’avais encore les cheveux longs. Et avec un air sérieux (les deux ne sont pas d’ailleurs du genre à faire de la blague), la femme, appuyé par son mari a demandé à mon épouse « Ton mari a-t-il fumé de l’herbe auparavant? ». Et elle leur a demandé la raison de cette question. Pourquoi pensent-ils à cela. La réponse était « Il avait les cheveux long ».
Jésus Christ

Puis, ils ont commencé à expliquer que les hommes aux cheveux longs sont tous de fumeurs, sans exception. Et ils se sont mis à citer quelques non (majoritairement artiste, notamment rocker). Je ne leur donne pas tord car ce sont des fervents chrétiens. Et pour eux, avoir les cheveux longs est contraire à l’éthique du christianisme. « Ce n’est pas modeste. C’est agressif, … », jugent-ils.

Extrapolation
Remontons à 2000 ans passés, à Nazareth. Il y avait un homme qu’on appelait Jésus Christ. Il serait le fils de « dieu », plus encore, il serait lui-même dieu, membre de la trinité « père, fils et Saint-Esprit ». Aucun humain n’irait aux cieux sans passer par lui. D’après la bible, il aurait des pouvoirs divins. Il aurait fait des prophéties, des miracles, il communiqué avec les morts. Quand il parle, il fait toujours des énigmes difficiles à résoudre. Il disait des choses contre courant.

Mais d’après les descriptions, ce fils du suprême aurait eu les cheveux et les barbes longs (bref, pensez à des hippies). Je me suis demandé si lui aussi, il n’aurait pas fumé de la marihuana. Si on se réfère à ce qu’à dit le couple cité plus haut, Jesus a le portrait tout craché des hommes qui fument.

Clic. Un homme aux cheveux longs disant des choses pas très anodines ni banales. Peut-être que quand il a dit ces prophéties, ces enseignements, etc, il n’avait pas tout son esprit. Veuillez m’excuser, il avait un « surplus » d’esprit. Ce n’étaient que des effets de la drogue. Un jour, comme un fou, ou comme un drogué, il a ravagé l’étalage des marchands dans la synagogue. « C’est la maison de mon père, ce n’est pas un marché », s’excusait-il.

Ce qui est étonnant, ou plus précisément, triste c’est que, lui, dans un état d’ivresse, tout le monde croit en lui. On pense qu’il est divin, alors que moi, on m’accuse d’être fumeur de marihuana alors que je n’en ai jamais gouté.

Si c’est comme ça, j’aurais dû ne couper pas me cheveux. J’aurais pu devenir « messie » moi aussi. Je n’avais qu’à me mettre à fumer, moi aussi, et le tour est joué.

Pourquoi ce couple n’était pas arrivé chez moi un peu plus tôt! LE STEREOTYPE EST TOUJOURS MALADROIT

Publicités

ATHEISME

Posted in Uncategorized with tags , , , , , , , , , on octobre 22, 2008 by raslmetal

symbole de l'athéisme

symbole de l

On a toujours tendance à blâmer les athées. On les considère comme des gens anormaux, et même des voyous. Il n’est pas dans notre intention d’agresser les croyant, en quoi que ce soit. Si certains d’entre vous le ressentent ainsi, il ne s’agit que d’un regrettable malentendu, car ce que nous parlons ne s’adressent qu’à l’objet de la croyance, jamais aux croyants en tant qu’individus.

Ainsi, l’athéisme reconnaît et respecte le droit de chacun de croire aux esprits des ancêtres, à Dieu, au Père Noël, à la licorne bleue ou à n’importe quoi, si cela peut aider à mieux vivre la courte existence humaine. Alors, respectez aussi nos droits de ne pas croire, ne portez pas de préjugé sur ce fait.

Nous sachons tous que les croyances et les doctrines religieuses deviennent dangereuses si elles menacent la liberté et l’intégrité de l’individu ou de la société. Alors, il est dans nos devoirs de réveiller les esprits l’esprit critique des croyants, endormi, anesthésié après des siècles de propagande et un endoctrinement réalisé par d’autres croyants, souvent eux-mêmes de bonne foi.

LISEZ LA SUITE

« L’athéisme est une attitude ou une doctrine, qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit, contrairement, par exemple, au déisme et au théisme qui soutiennent ces existences. Elle diffère aussi de l’agnosticisme qui considère qu’on ne peut répondre à ces questions. Il est donc faux de penser que Athéisme est opposé au christianisme (parce qu’on a quelque fois tendance à faire cela). »

« L’athéisme, dans sa variété matérialiste, consiste habituellement à ne pas croire, à ignorer et à ne pas considérer les propos et les écrits faisant état de phénomènes surnaturels et donc par extension, à ne pas reconnaître l’existence de quelque divinité que ce soit. L’opinion athée se revendique comme fondée sur le rationnel. »

La plupart des athées acceptent la coexistence avec différentes religions :

  • soit par respect : idée que les messages attribués à Dieu ou aux dieux synthétisent une vérité anthropologique et sociale, et que même si la cause attribuée, la divinité est absente et fausse, l’effet n’en demeure pas moins réel et par conséquent les valeurs prônées par les religions sont dignes d’intérêt (par exemple, les interdits religieux peuvent trouver leur cause dans des problèmes sanitaires antérieurs et le message d’amour chrétien a été conservé par nos sociétés).
  • soit par tolérance : dans un souci de réciprocité afin que sa propre non-croyance soit tolérée ou avec l’idée que les religions disparaîtront d’elles-mêmes sans qu’aucune confrontation ne soit nécessaire.
  • soit par pragmatisme : la religion pourrait être considérée comme un outil social permettant de maintenir l’unité nationale, l’identité nationale, etc.