Archive pour TIM

« Le pouvoir est l’incarnation de Satan. »

Posted in Uncategorized with tags , , , , , , , , on mars 5, 2009 by raslmetal

Ceci est déjà prouvé depuis des millénaires, et ne doit plus étonner. « Le pouvoir est l’incarnation de Satan », dit un philosophe. Les gens, quand ils ne sont pas encore au pouvoir, ils sont presque des saints. Mais quand ils y accèdent, cette bonté ne résiste pas longtemps aux tentations du pouvoir.

Petit satan

Petit satan

Les politiciens sont comme les poissons ; quand ils sont frais, c’est attrayant, attirant et alléchant. Mais au bout de quelques jours, ils deviennent pourris, puant et malodorant. (Surtout dans les pays pauvres car il n’y a pas de congélateur pour les congeler dans ces pays. LOL)

Malheureusement, les poissons pourris persistent à vouloir rester. D’autres agrandissent leur rang. Ainsi, l’endroit devient infernal car leurs odeurs, leurs goûts à vomir et leurs pourritures inondent l’atmosphère. Et des milliers en meurent car l’homme a besoin d’air frais pour vivre, d’oxygène plus précisément.

Publicités

MADAGASCAR:MEDIA & POLITIQUE

Posted in Uncategorized with tags , , , , , , , , , , , , on octobre 30, 2008 by raslmetal

 

télévision qui va montrer le même tête dès alluméeLes média malgaches deviennent de plus en plus un outil politique du pro gouvernemental. Le monde de la presse écrite est à exclure de ce fait, ce sont les stations radio et les télévisions qui sont les plus concernées, et surtout ceux qui font une couverture nationale (vous savez qui, qui et qui je veux dire la dessus).

Chaque jour, dans le journal, on voit toujours les mêmes têtes, ou même la même tête. Et on en parle que les bonnes choses qu’il(s) a (ont) fait, jamais leurs bêtises. Même les choses les plus insignifiantes y sont diffusées comme les événements du siècle.

 

Les gens citadins ne sont pas très infectés par leur finalité, parce qu’ils ont d’autres chaînes et stations. Ils peuvent changer de chaîne quand ils n’aiment pas le programme. Mais les gens des régions sont les principales victimes.

Ces media deviennent un opium pour les malgaches. Et les faibles se mettent à croire que sans cet homme hyper-médiatisé, ils ne peuvent rien faire. Et que si on le critique ce dernier, le ciel va nous tomber dessus. Ces hommes du pouvoir se prennent pour le messie, et veulent être appelé « Ave monsieur le président ».

Depuis 2002, surtout, l’audio-visuel malgache a oublié l’éthique et la déontologie de leur fonction. Il n’est pas de notre intention de blâmer les simples journalistes qui y travaillent, mais ce sont les gens de la direction qui sont les plus concernés.

« Pauvres soient les malgaches »